Culturons-nous !

Publié le par Moo

Du verbe se culturer, de la part de la culturation. Cette année je me suis décidée à enfin profiter des grands avantages culturels à habiter à Paris, chaque Parisien étant confronté chaque jour à une foule de propositions culturelles qu'offre cette grande ville, entre spectacles, pièces de théâtre, ballets, concerts, ... à n'en plus finir ! Et évidemment, en tant qu'étudiante parisienne, à part les concerts, en 5 ans à Paris je n'ai pas jeté le moindre coup d'oeil à tout ça (sauf une fois, pour Grease, mais c'est Grease en même temps, je ne pouvais pas lutter contre Grease, ça fait beaucoup de Grease non ?).
Au final, quittant la lourde tâche des études et entrant dans la vie active (c'est à dire, les vacances) j'ai donc commencé à me remuer un peu les fesses pour aller voir un peu plus loin que le cinéma et les salles de concert. J'avais commencé fin 2013 en allant voir Théâtre sans animaux dont je parle ici.

Trêve de blabla incessants, de quoi je vais vous parler aujourd'hui, c'est d'un one man show et d'une pièce :)

Fils de Pub
David Azencot

Culturons-nous !Culturons-nous !

Ce spectacle j'en ai découvert l'existence grâce à un article sur le blog Paris Pêle Mêle (qui propose toutes sortes de bonne idées de sorties et de bonnes adresses dans Paris) qui m'a tout de suite donné envie d'aller le voir. J'ai donc embarqué ma chère Hélène, compagnonne de vie parisienne, à coup de 12€ sur billetReduc, voir ce spectacle un mercredi soir.
Le personnage ? Un type atypique sortant de quelques années dans le monde de la Pub qui va dérouler sur le tapis rouge ses travers, ses clichés et ses débordements. Mais il ne s'arrête pas là, il s'attaque également à la vie parisienne, à certains métiers tel que le monde bancaire, à la religion et au sexe (une maman avait emmené son fils de 12-13 ans à vue de nez, elle dégageait une forte aura de gène) tout en revenant régulièrement autour de la thématique principale de la pub, voire en rapprochant les deux sujets et en passant par les limites du borderline
En conclusion, on a adoré et passé un vrai bon moment, à l'unanimité de nous deux ! :) Ca nous a aussi donné envie d'aller découvrir d'autres petits spectacles comme celui-là.

David Azencot, tous les mercredis soirs à la Comédie des Boulevards

Couscous aux lardons
Farid Omri

Culturons-nous !Culturons-nous !

Cette pièce c'est un collègue qui me l'a conseillé. A la recherche quelque peu désespérée d'un cadeau pour mon paternel, et déprimant à l'idée d'aller faire les magasins un samedi après-midi, lorsqu'un collègue m'a parlé de cette pièce de théâtre je me suis dit que ce serait une bonne idée et que ça changerait des cadeaux habituels déballés lors du traditionnel repas familial. Bref ça c'était ma vie. La pièce maintenant. J'ai donc réussi à trouver trois places pour le jour même de l'anniversaire tant attendu (3 jours avant pour un dimanche après-midi, j'étais plutôt contente de moi - ah mince je parle encore de ma vie là).
Le thème de la pièce est un couple formé d'une française et d'un maghrébin qui décide de se marier et de fonder une famille, et tout ce que cela implique. Entre les différences de mode de vie et de penser selon les deux cultures, en passant par les problématiques des deux types de belles-mères, cette pièce tourne autour de tous les clichés, préjugés, et faits réels liés à ce genre de situation.
J'ai trouvé la pièce sympa, pas exceptionnelle, mais sympa. J'ai juste trouvé certains clichés hommes/femmes un peu ... trop, et j'avais un peu de mal avec le jeu de l'actrice qui rentre bien dans la peau de son personnage mais d'une façon un peu ... trop encore une fois. Mais bon, c'était quand même un bon moment, et mon père a aimé, mission accomplie ;)

Couscous aux lardons, tous les soirs au Théâtre Montorgueil

Le cycle de la culturation étant maintenant enclenché, les prochains au programmes sont déjà achetés et seront Bérengère Kief et Alexandre Astier ! Après, si vous avez des spectacles et pièces à conseiller, n'hésitez pas à les partager je suis ouverte à toutes propositions ! (culturelles j'entends, bande de dégoûtants)

En passant, vous vous rappelez du livre Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire ? Eh bien il sort au cinéma mercredi prochain ;)

Sur ce, bon week-end à tous !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publié dans Diable de la culture !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article